DAME NATURE

Le Domaine des Florets puise son caractère dans son terroir exceptionnel situé sur les hauteurs de Gigondas, au sommet des Dentelles de Montmirail, l’un des plus beaux sites classés de France.

Dans cet écrin de biodiversité, les vignes bénéficient d’une situation bien particulière, qui permet d’éviter de prélever les ressources en eau pour l’irrigation et de limiter l’impact du changement climatique.

AOC Gigondas

Les vignes s’épanouissent sur des coteaux façonnés par la main de l’Homme, sur un site hors du commun, naturel et protégé. La culture de la vigne au pied des fameuses Dentelles de Montmirail remonte à l’Antiquité. Les sols de calcaire gris constituent des terroirs uniques qui ont permis à Gigondas de devenir le premier Cru des Côtes du Rhône Villages en 1971.

Les rendements maximum autorisés sont très bas (36 hectolitres par hectare). Le grenache noir se plaît à merveille sur ce terroir très rude mais magnifique.

Sur un peu plus de 1200 hectares de vignes, l’AOC Gigondas est une riche mosaïque paysagère constituée de milieux forestiers, rocheux, agricoles et aquatiques dans lesquels vivent des espèces animales et végétales protégées et remarquables telles que le vautour percnoptère et l’ophrys fausse bécasse.

Le terroir

L’appellation Gigondas présente une géologie particulière avec six terroirs différents constitués d’alluvions, de sables, de gypses, de calcaires, de safres et de marnes. La partie haute repose sur des mollasses sableuses et calcaires, avec des sols squelettiques et légers, très chauds et résistants à la sécheresse. La partie basse est constituée d’alluvions anciennes à cailloux éclatés, sur les terrasses de l’Ouvèze. Ce sont le plus souvent des sols rouges (diluvium, loess, grès), et majoritairement des sols à perméabilité élevée, à forte pierrosité et riches en fraction argileuse.
Le massif des Dentelles de Montmirail est majoritairement composé de formations géologiques de l’ère secondaire (Trias, Jurassique et Crétacé), entre -200 et -60 millions d’années. Ses barres rocheuses de calcaire sont issues de mouvements tectoniques (faille de Nîmes) qui ont créé un phénomène géologique, connu sous le nom de diapir, comparé à un véritable volcanisme froid.
Les parcelles du Domaine s’étendent sur 4 hectares de terrain escarpé, au sommet des dentelles sarrasines dans ce paysage grandiose, protégé par les hautes roches de calcaire artistiquement ciselées par l’érosion. Découlant des éboulis des dentelles, les sols argilo-calcaires constitués de marnes bleus, propices à un régime hydrique maîtrisé, forment des terroirs uniques où s’épanouissent de vieux pieds de Grenache de plus de 50 ans, qui donnent naissance chaque année à des vins de caractère.

L' exposition

Le climat d’influence méridional est chaud et sec à Gigondas. Avec 2 800 heures d’ensoleillement annuel, il est contrasté et soumis au Mistral, le vent dominant. Principal vecteur d’un microclimat des plus intéressants, les Dentelles induisent des expositions très diverses, provoquent des brises montantes et descendantes et permettent ainsi de tempérer les pics de température.

Dans cet écrin de biodiversité, mes vignes s’épanouissent à plus de 500 mètres d’altitude. Elles bénéficient à la fois des bienfaits du soleil provençal et d’une exposition Nord-Est qui apporte la fraîcheur nécessaire pendant les périodes de sécheresse, évite les chaleurs excessives de l’été et confère aux vins une finesse et une fraîcheur si typique.

Un lieu unique